Bonjour Invité, alors comme ça tu aimes les endives ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le Journal d'uNnamed.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Misthaire
Endivette
Endivette
avatar

Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Le Journal d'uNnamed.   Lun 03 Oct 2005, 02:21

Une ombre s'avança, discrètement, sans bruit. Elle était couverte d'un drap noir, on ne distinguait pas son visage, mais on lui reconnaissait qu'elle n'était pas très grande. Ses pieds lévitaient un peu au dessus du niveau du sol. Elle entre-ouvra la porte du KEK, s'avança vers les kékés, ses pieds touchant alors le plancher à son arrêt.

Bonsoir ...

J'ai à vous parler en privé à propos d'un de vos compagnons.


Les kékés invitèrent l'Inconnu à monter au deuxième, à l'abri des regards indiscrets.

Excusez-moi ...

L'inconnu sorti une potion contenant des lettres dans le désordre (C, E, Q, O, A, M, T, U, D, I, N), la secoua et l'avala avant de retourner un Sablier Ailé.

Voilà, nous pouvons commencer.

J'ai quelque chose à vous conter mais promettez-moi de ne jamais me poser de question comportant les mots : Quoi, Qui, Que, Où, Quand, Comment, Quel, ou des proches de ces mots, je ne peux tout simplement pas y répondre à cause d'une malédiction.


L'inconnu toussa afin de s'éclaircir la voix.

Lorsque uNnamed est parti s'entraîner au vu de son recrutement chez les Sérianes, il s'enfonça dans la forêt. Comme à mon habitude je le suivis. Après quelques heures de course il s'arrêta pour établir son campement. Un gargouilli se fit entendre, et uNnamed parti en chasse. Il ne tardit pas à revenir avec un sanglier à moitié embroché sur son épée et du frêne dans son sac. Il soupa.

S'endormir avec le feu encore allumé fut une grossière erreur. Le gargouilli de tout à l'heure ayant réveille un Mulou habitant la forêt, il n'eut plus qu'à suivre la lumière du feu pour arriver au lieu de gite de notre ami.

Le Mulou renifla le sac d'uNnamed avant d'en éparpiller le contenu à terre.
Soudain, il hurla à la mort.
uNnamed sursauta, puis roula sur le côté, attrapant son épée au passage.

Il en avait vu d'autres, pensez-vous, un simple Mulou ...
Il allait attaquer celui qui avait troublé son sommeil, lorsqu'on appuya sur son épaule droite. uNnamed se retourna et vit 6 autres Mulous ...

Faisant volte-face en direction du premier Mulou, il Bondit vers celui-ci. Tout en l'Intimidant, il récupéra une potion dans son sac dont il enduit sa lame. Celle-ci se mit à rétrécir un petit peu, et des flocons de neige tombèrent tout autour. Notre ami Coupa en direction de ses assaillants, ce qui lui laissa juste le temps de ramasser ses affaires sans demander son reste.

(...)

Je suis capable de dissimuler ma présence. C'est ce qui me permet de suivre uNnamed à mon gré et de ne pas me faire répérer par ceux que je croise.

(...)

Une fois que la bande des 7 Mulous eut saccagé le campement de uN' (Appelons le ainsi pour faire court), marqué son territoire et fut partie, je descendis de mon arbre haut perché. J'allais partir sur les traces d'uN lorsque j'aperçus un livre, plus petit qu'un grimoire, mais plus épais qu'un catalogue. Je le ramassai et l'ouvris : je découvris le Journal de uN'. Moi qui le suivais depuis tant de temps, je n'eus jamais eu quelconque vent de ce que je tenais à présent entre mes mains.

J'essayai de le déchiffrer feuilletant les pages, mais il était tellement sale, abîmé, jauni, crasseux et dans un tel mauvais état que je n'en tirai rien de bon à la première lecture.

J'écourtais ma traque pour cueillir de quoi fabriquer une potion de restauration, avide de savoir ce que renfermaient ces pages.

Une fois la potion préparée je la répandis sur la page de garde mais celle-ci pris feu ! Je l'étouffai immédiatement dans un lynceul.

Je me rendis à la bibliothèque, afin de trouver la recette d'une potion alternative. J'y ai passé 3 jours et 3 nuits, épluchant les bouquins les un après les autres, mais sans succès.

Je revins chez moi. Je me posai sur un tabouret en face de mon Alambic et laissa tomber ma tête dans mes mains. Je n'avais plus le choix, il fallait que je l'utilise ... Rien qu'une fois ... Il me resterait encore l'opportunité d'y faire deux fois appel par la suite, mais cela en vaut-il vraiment la peine ?

Oui ! C'est décidé, il fallait absolument que je sache le secret que ces pages renfermaient !

Je me levai, m'approcha de mon armoire, l'ouvris, poussa toutes sortes de fioles et de ressources par terre et aperçu enfin ce que je cherchai : tandis que je revenais vers ma table pour y poser un petit coffret, un acide plutôt efficace tombé précédemment rongeait joyeusement le plancher.

Je pris la clé qui se trouvait à mon cou, la plaça dans la serrure du coffret et tourna.


Un cliquetis se fit entendre.

Le coffre s'ouvrant à son aise, laissa apparaître sur le dessous de son couvercle, une photo que je fixai un moment. Je sorti ensuite une des trois fioles et le parchemin que contenait le coffret.

J'avala d'une traite le contenu inodore et incolore au goût divin. Je brûlai ensuite le sceau du parchemin en prenant garde de ne pas mettre le feu à celui-ci.

Je le déroulai et lu la formule.

Je me demanda ensuite à moi même une formule pour lire une écriture effacée ou bien abîmée par le temps.

Ma main acquit-elle ainsi une volonté propre. Utilisant la plume que j'y avais placé au préalable, elle s'agita au dessus d'une page vierge et y inscrit les ingrédients de la formule que je recherchais.

Une fois la magie s'étourdissant, je ressentis une douce chaleur dans la main anciennement ensorcelée, suivi d'un froid intense avant de revenir à la température normale.

Je scellai à nouveau le parchemin qui n'était plus que le négatif de lui-même, le replaça dans le coffre, referma celui-ci et le recachai dans l'armoire.

De retour à ma table, je pris la formule tant attendue entre mes mains : je ne pouvais avoir accès aux ingrédients recquis ...

(...)

Après moultes réflexions, je viens vous trouver, vous, les kékés, afin de vous proposer un marché. J'ai besoin de savoir certains détails que renferme ce livre, mais j'ai aussi besoin d'ingrédients pour réaliser les potions qui permettent de restaurer un petit peu les pages. Je ne peux les récolter moi-même, du moins, pas tous. En contre-partie des ingrédients, je vous transmettrai les informations que je découvre à propos d'uN', car il n'est pas vraiment celui que vous croyez connaître ... Loin de là ...

Vous a-t-il déjà parlé de lui, je veux dire, vraiment ? Que savez-vous à propos de lui ? Vous ne connaissez que son pseudonyme qui plus est ...


L'Inconnu regarda son sablier :

Plus qu'une minute ...

Je pense que vous seriez étonné de savoir la vérité à son sujet ... Il dit ne plus se souvenir de rien, mais est-ce vraiment le cas ... ?

Quoiqu'il en soit, je reviendrai demain.

La nuit porte conseil.

Et bien sûr ne lui dites mot.


Le Sablier Ailé, lâchant son dernier grain, une faible lueur apparu autour de l'Inconnu et s'atténua directement.

Je m'en vais. Aurevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misthaire
Endivette
Endivette
avatar

Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: Le Journal d'uNnamed.   Lun 10 Oct 2005, 00:04

~ Vous reconnaissez l'Inconnu de loin, il a l'air sérieusement blessé au bras gauche ...

Bonjour,

Excusez-moi une seconde ...


Comme à son habitude l'Inconnu avala une de ses décoction et retourna son sablier ...

Me revoilà.

Je suis en retard de quelques jours, je ne le sais que trop bien.

J'ai eu des complications, voyez mon bras gauche ...


L'Inconnu montra plus amplement son bras gauche.

Un des effets secondaires dû à l'utilisation d'une des potions qui se trouvaient dans le coffret ...

Il tendit alors aux kékés un papier, une sorte de liste des courses.

Voilà ce dont j'ai besoin pour vous apprendre la vérité sur uNnamed, via son journal à restaurer.

~ Vous inspectez la-dite liste :

Pour l'Encre de Souvenir :

- 1 Teinture Magique Sombre.
- 1 Peau de Larve de chaque Couleur.
- 13 Volumes d'Eau.
- 1 Volume de Sueur d'uN'.


Pour le Pinceau du Repentir :

- 1 Poil de Meulou.
- 1 Poil de Minotor
- 100 Poils de Sanglier.
- 1 Poil de Moon.
- 1 Cheveux d'uN'.
- 1 Alliance.
- 3 Tronc de Kokoko.


L'inconnu reprit :

Il y a 6764 pages au Journal d'uN' en ce 9 Octolliard 635 ...

Autant dire qu'on ne pourra jamais vraiment tout apprendre de lui ...

J'aimerais choisir moi même avec plus de parcimonie les pages à révéler, vu que je porte un intérêt certain à une période bien précise ...

Seulement je ne peux vous imposer les pages que j'aimerais découvrir, vu que vous fournissez les ingrédients principaux ...

Juste une chose, sachez qu'une dose de potion me permet de révéler environ une quinzaine de page, mais sans poil de Moon, il risque d'y avoir des mots qui n'apparaîtront pas correctement ... Cela dit, la recette fonctionnera quand même.

A vous de me dire les pages que vous aimeriez que je vous révèle sur notre "ami" commun ... Vous n'êtes pas obligé de choisir des pages voisines ... La page 7 et la 13 par exemple, peuvent être un choix parmi d'autres

Dès que je suis en possession de la potion, selon la qualité des pages choisies, je vous livrerai la reconstitution de celles-ci.

Je demanderai juste de pouvoir utiliser 1/15 de potion pour moi, afin que je ne perde pas mon temps pour rien. Je sais où chercher et il ne me faudra pas beaucoup d'essais pour trouver ce dont j'ai besoin comme informations ...


Le Sablier Ailé, lâchant son dernier grain, une faible lueur apparu autour de l'Inconnu et s'atténua directement.

Je m'en vais, mais reviendrai chercher la potion d'ici 3 jours. Aurevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uNnamed
TheFou
avatar

Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Le Journal d'uNnamed.   Mer 12 Oct 2005, 20:03

(La pensée d'uNnamed résonna dans toute la contrée ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misthaire
Endivette
Endivette
avatar

Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: Le Journal d'uNnamed.   Mer 12 Oct 2005, 20:05

~ L'inconnu revint après seulement deux jours. Avalant sa traditionnelle potion, il s'avança.

Je pense que je devais vous tenir au courant de quelque chose ...

Venez dehors ...


Un gros orage venait de passer, mais il pleuvinait toujours aux environs.

L'inconnu sorti une potion de sa poche droite, et en jetta le contenu en l'air.

C'est une potion d'Imhaj, elle permet de montrer à d'autres, ce que l'on a vu

Tandis que la potion se mélangeait dans la flaque aux pieds de nos amis, elle fusionnait par la même occasion avec les gouttes de pluies qui s'abattaient doucement sur le sol. En y regardant de plus près, toute la vie de l'inconnu défilait sous les yeux de nos amis, mais ceux-ci ne le remarquèrent point.

Voyez par vous-même ... uN' avait un rendez-vous galant avec une Crâ. Il semblait plutôt gêné, intimidé même !

Il regarda un Tofu qui passait entre ses jambes et le suivit, au loin, du regard.

Subitement, il serra son coeur, comme victime d'une crise cardiaque : La Crâ venait de l'attaquer ...



J'étais tapis dans l'ombre d'un bosquet, je souhaitai bouger mais cela n'eu servit à rien. Je remarquai non loin de la scène, une Sram, invisible ...

Pour les ingrédients émanants de uNnamed, j'ai fait un petit stock avant que les différentes créatures avoisinnantes ne viennent manger ses restes, je devrais en avoir pour une dizaine de potions, reste à me fournir les autres ingrédients ...


Le Sablier Ailé, lâchant son dernier grain, une faible lueur apparu autour de l'Inconnu et s'atténua directement.

Je m'en vais. Aurevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misthaire
Endivette
Endivette
avatar

Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: Le Journal d'uNnamed.   Sam 15 Oct 2005, 00:06

Misthaire revint donc le lendemain chercher les ingrédients de la Potion ...

Je suis là ...

Avez-vous les ingrédients ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delak
Endive Divine
Endive Divine
avatar

Date d'inscription : 12/07/2004

MessageSujet: Re: Le Journal d'uNnamed.   Dim 20 Nov 2005, 15:01

Ernest s'avanca un peu timidement,

Euh.. Alors ...

Il fouille dans son sac et en sort une petit fiole remplie d'un liquide sombre.

J'ai réussi à récupérer un peu de sueur d'uN. Pas facile à avoir !! C'est qu'il court vite même quand il dort, le bougre !!

En levant les yeux, Ernest se remémorait la scène épique de la récolte de la sueur, alors que de grosses gouttes goutte perlait à son front, le combat avait du être rude.

J'ai aussi kek mèches de cheveux, cela a été largement plus facile, j'ai gardé les ciseaux de la belle sadida du village d'Astrub, d'ailleurs, vous voulez une petite coupe ?

Ernest inspecte ensuite la liste que l'étrange personnage lui avait remis et sort au fur et à mesure des ingrédients aussi nombreux que communs :

Ah oui! alors, pour l'eau, le puit du coin suffisait, les poils de mulou et de minotor furent un peu plus dur à trouver mais heureusement que les kékés font une belle équipe.

Il fit un clin d'oeil :

L'alliance, je n'aime pas le dire mais je l'ai piqué en douce à l'Abbé Mol, j'ai vu qu'il en avait des tas sous sa soutane !

Puis outré !! Avec un regard furibond, il ajouta :

Non, non !! Ce n'est pas moi qui suis allé la chercher, non mais !!

Le poil de Moon fut ramené dans l'expédition d'hier, et les tronc de kokoko, j'en avais plein depuis longtemps dans mon coffre, les voilà.

Ensuite vint le tour des peaux de larves , et Ernest fini par sortir la teinture magique.

Merci à Julianos pour ça.
Voilà, je crois que c'est à peu près tout.
Je suis tout de même bien curieux de connaitre un peu plus cet étrange personnage capable d'abattre un boulot monstre tout en dormant.

D'un air intérogateur, il fixa l'inconnu resté secret jusqu'à présent et attendit que celui ci prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Journal d'uNnamed.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Journal d'uNnamed.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ketru En Kevra :: Général :: Taverne de l'Enutrof avare [Forum RP]-
Sauter vers: